Arabel

arabel.jpg

Arabel est une ville de taille respectable, qui compte environ un millier de bâtiments principaux, et qui se dresse à l’endroit où la Voie Orientale coupe la Route de Calantar, dans l’est du royaume. C’est une cité fortifiée, mais qui comporte un grand nombre d’aires marchandes à l’extérieur de ses murs. Arabel est avant tout une cité marchande, célèbre pour ses joyaux, et tout particulièrement ceux de la Maison de Thond. On nomme ses habitants sont connus sous le nom d’Arabellan.

Beaucoup de compagnies marchandes y possèdent un comptoir, et on peut toujours y engager des mercenaires compétents – le plus groupe étant celui des Corbeaux Rouges. Arabel est également la principale zone de chargement de charbon du Cormyr (en provenance des mines de la Passe des Gnolls.).

Les maisons marchandes locales comprennent, entre autres, les maisons Baerlar, Bhela, Gelzunduth, Hiloar, Kraliqh, Misrim, Nyaril et Thond. Arabel.


Avatar_Wars__City_of_Arabel_by_Johndowson.jpg


Arabel est presque aussi vielle que Suzail la capitale et maintien un fort degré d’indépendance. La première rébellion de la citée arriva en 202 CV après les premières invasion gobelines du Hlundadim sous le règne du roi Tharyann peu de temps après sa montée sur le trône.

En 245 CV Arabel se rebella à nouveau suite une ébauche de complot contre le roi Iltharl Obarskyr. Iltharl était un roi assez frivole plus intéressé par son mécénat d’art et l’organisation de banquet et chasse à cour qu’à la bonne tenue de son royaume. Pire encore, il était dans l’incapacité de donner un hérité au royaume. Un complot visant à le destitué fut mis en place mais le roi fut mis au courant et plutôt que mener son pays dans un bain de sang, il décida d’abdiquer en faveur de sa sœur Gantharla Obarskyr qui devint par la même occasion la première Reine régnante du Cormyr. Iltharl quitta le Cormyr pour finir ses jours parmi les elfes du Cormanthyr.

En 376 CV profitant de la guerre contre l’Empire Shoon, Arabel se lança pour la troisième fois dans une révolte qui fut matée par le prince héritier Azoun I pendant son retour de guerre.

En 432 CV, profitant à nouveau de troubles dans le royaume et l’avancée d’une horde orcs venant de la foret royale, Arabel se rebella à nouveau sous le règne du roi Duar.

La cinquième et dernière sédition en date eut lieu en 553 CV lors du règne de Galaghard II du nom. Les nobles et marchands de la citée réussir à convaincre les trois fils du roi de se rebeller contre lui. Le fils cadet, Draxius, se retourna quelques temps après contre ses deux frères pour rejoindre la bannière de son père. A sa mort quelques mois plus tard, Draxius fut couronné roi du Cormyr

49726.bmp

Arabel

Les Royaumes Oubliés - Une vision du passé Evrat